Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des signes embouteillés, navire de verre clos

Pourvu que l'encre ne coule pas, étrange pensée de capitaine qui m'anime

Arabesques scripturales flanquées qui dérivent, loin des rives, ivre est mon bateau emporté par les flots

Un écrit à l'amer, qui se dérobe, tombera-t-il dans l'abîme 

 En quête de temps perdu, au gré des oscillations marines, océanique tempo

« Emporté par la houle, qui te traîne et t’entraîne... » Enivrante valse aux bras de la reine Mer, mutine

Decrescendo, ton odyssée s'achèvera, sur une côte, probablement tu t'échoueras, sans avoir échoué, débarqueront ces mots

Et sur mon visage déferlera une goutte iodée, en apprenant la destinée de mon aventurier maritime.

 

JPRL

Une bouteille à la mer

Partager cet article

Repost 0