Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crozon

Main de roche et de terre, tendue vers la mer,

La côte bretonne, à l'état sauvage,

Pureté préservée pour son mariage.

Introvertie, modeste, mais fière péninsule,

Tu demeures la dernière qu'embrasse l'astre solaire à l'heure ducrépuscule.

Des falaises en dentelle, de bruyères et genêts,

Pour séduire le regard, parfois tu te drapes

Lorsque tu découvres ton trésor de pointes, de criques dérobées

Puis tant de majestueux caps.

Presqu'île, elle, mon havre pittoresque,

Qui laisse à penser que si le paradis n'est pas terrestre,

Cela y ressemble presque.

JPRL

Partager cet article

Repost 0