Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bijou de pierre, sertie d'émeraude,

Fier rempart contre l'assaillant,

Esprits corsaires en ses ruelles rôdent,

La majestueuse cité malouine face à l'Océan

 

Bercée par les flots et sublimée par son estran,

Port d'attache des terre-neuvas

Nul ne peut en la mirant,

Sur un lyrisme romantique faire l'impasse

 

Elle fait sien son bras de manche

Qui l'habille, de mille nuances la pare,

Puis émerveille chaque dimanche

Des milliers d'arpenteurs, du sillon aux remparts

 

Comment songer jadis aux retentissants coups de canons

Sommant la belle de se rendre, de jeter les armes

Quand aujourd'hui seules sont marines ses quotidiennes agressions

Dont elle se défend habilement par artistiques brise-lames

 

 

Trésor, dernière demeure du célèbre Cartier

En son for intérieur, elle est sûre de sa valeur

Grand Bé, Petit Bé, chacun reste bouche bée

Qu'il soit malouin ou étonnant voyageur.

 

JPRL

Saint-Malo

Partager cet article

Repost 0