Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme l'huître façonnant et sublimant sa perle,

Le Golfe, cache au plus profond de lui son joyau,

Préservée des attaques qui ,au fil des siècles, déferlent,

En petite mer, elle est un sublime radeau

 

Des traces du passé se confondent,elle est ainsi faite,

Tantôt classiques,orthogonales,colorées, tortueuses, rues,ou médiévales ruelles

Demeures à pans de bois, modernes ou renaissance, au sein de la cité des Vénètes,

Cohabitent et s'enlacent dans la coquille de cette Belle

 

Et si la mer, timide, ose à peine, les pieds lui caresser,

C'est qu'elle a peur que la cité, un jour, ne vienne plus s'admirer en son miroir

Ainsi, elle lui offre toujours ses plus belles teintes, ses plus beaux reflets

Et lui renvoie en un rite immuable qu'elle est bien la plus belle, quand se couche l'astre solaire le soir.

 

JPRL

Partager cet article

Repost 0