Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Internet 

 

Sur mes mots de passe
Sur mon identifiant
Sur mon adresse de messagerie
J'écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages visitées
Articles, tweets ou blogs
J'écris ton nom

Sur les attaques des hackers
Sur les boucliers antivirus
Sur la couronne des rois du buzz
J'écris ton nom

Sur les jeux en réseaux
Sur les liens sociaux en réseaux
Sur l'écho de mon isolement dans ma bulle
J'écris ton nom

Sur tous mes followers
Sur tous mes favoris
Sur mes recherches inavouées
J'écris ton nom

Sur les vies vécues par procuration
Sur les piaillements des oiseaux bleus
Et sur l’étalage facebook
J'écris ton nom

 

Sur les messages brefs, sans fond,

Déconnectés les uns des autres,

Expression d’une pensée simultanée,

 J’écris ton nom


Sur chaque pouce levé
Sur les partages sans intérêt
Sur les disputes sur forum à partir d’un sujet anodin et sur les propos masqués
J'écris ton nom

Sur les spams intempestifs
Sur tous les propos agressifs ou nocifs
Sur la fragmentation de ma personnalité et de mon identité
J'écris ton nom

Sur les buzz,les sextapes

Les pièges, les chats qui pètent

Sur l’omniprésence du superficiel

J’écris ton nom

 

Sur les pubs scintillantes
Sur les cloches des messages instantanés
Sur les notifications rassurantes,égocentrées
J'écris ton nom

Sur les fenêtres qui s’ouvrent

Sur un air trop souvent vicié
Sur les chemins empruntés sans finalité
J'écris ton nom

 

Sur le savoir extériorisé

Sur la mémoire disloquée

Sur cette arme de distraction massive

J’écris ton nom


Sur la pomme croquée
De mon ordinateur, de mon téléphone, de mon lecteur de musique
Sur mon cocon technologique
J'écris ton nom

 

Sur la led qui s'allume
Sur la led qui s'éteint
Sur mes passions réunies
J'écris ton nom

 

Sur l’accès à l’information
Sur le partage des savoirs de la civilisation
Sur la connaissance infinie
J'écris ton nom

Sur les recherches éclairées
Sur les espoirs en toi fondés
Sur la compression de l’espace-temps
J'écris ton nom

Sur les liens noués, les mains tendues
Sur les discussions ininterrompues
Sur chaque projet citoyen collectif
J'écris ton nom

Sur le stock d’informations infini
Sur l’humanité connectée

 Sur les murmures, le bruit des peuples, leur liberté

Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom



Sur mes voyages au bout de la nuit, de l’ennui

Sur les phares qui guident ma pensée 

Sur le vertige d’une certaine liberté
J'écris ton nom


Et par le pouvoir d'un acte
Je recommence ma vie, une vie numérique
Je suis né pour te connaître, te partager
Pour te taper

Internet

 

JPRL

Partager cet article

Repost 0