Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Une espèce en voie d'apparition :

Homo numericus (notre futur ?)

 

Homo sapiens et numéricus dos à dos...

Une analyse morphologique...

 

 

  • Crâne

Boîte crânienne rétrécie (ne mange plus assez de protéines à cause des nombreuses catastrophes alimentaires, ne mémorise plus car il délègue cette tâche aux disques durs externes, se socialise peu, moins de connexions neuronales car moins exposé à de nouvelles situations, …).


  • Chevelure

Absence de cheveux : inutiles dans ce milieu aseptisé.


  • Vue

Vue : vision centrale (fovéale) très développée mais vision périphérique très limitée. Myopie généralisée (utilisation massive de lumières artificielles agressives ainsi qu'absence d'expérimentations visuelles en milieu naturel).


  • Organe olfactif

Nez : plus petit (car inutile). On formate son système olfactif à base d'ersatz aromatiques sensés reproduire les odeurs naturelles... Ce catalogue est ensuite limité pour gérer au mieux les désirs de chacun (de tous?).


  • Pilosité

Pilosité : quasi-absente car inutile pour se défendre dans son cocon numérique.


  • Cavité buccale

Bouche : Réduite. Alimentation formatée. Dents moins nombreuses et peu diversifiées. Les aliments , comme les informations numériques proposées d'ailleurs, étant le plus souvent pré-mâchés.

La dentition s'uniformise, les canines et molaires disparaissent...


  • Langue

Langue : Les messages nerveux sensitifs liés au goût sont formatés (programmés en amont), les papilles gustatives, uniformes pour tous les individus. Perte d'un planisphère de saveurs spécifiques... Langue également moins mobile car le sujet parle peu par cette interface naturelle. Son langage, n'obéit plus à l'articulation, aux mouvements de sa langue mais davantage au doigt et à l’œil par écran interposé (cet écran remplissant pleinement sa fonction première d' « écran » entre lui et le monde extérieur. Il fait écran : il bouche, cache, obstrue la réalité).


  • Cou

Cou : Plus petit car l'homonuméricus est toujours assis, parfois recroquevillé, tête dans les épaules, aimerait rentrer dans son œuf plutôt que d'explorer le monde.

 

  • Tronc

Tronc : Plus long pour être plus mobile et plus en sécurité sur son fauteuil. Colonne vertébrale voûtée, plus flexible, malléable. Les disques intervertébraux gagnent en élasticité. Stockage des graisses au niveau de l'abdomen.

 

  • Membres supérieurs

Membres supérieurs : perte de la masse et du tonus musculaires. Capteurs articulaires plus fins pour l'abduction et l'adduction. Doigts longs et fins pour une grande précision tactile. Le poignet perd de sa force car le sujet ne serre plus (les objets, les mains,...), il glisse, effleure.


  • Connexion

Nombril : Au lieu du nombril, un port USB pour transférer des données ou autres programmes (numériques, génétiques?).


  • Organes reproducteurs

Plus petits car comprimés (les remplacera-t-on par des comprimés?). Les gamètes perdent naturellement leur vigueur et efficacité car la nature tend à s' auto-réguler (croissance démographique exponentielle), la chaleur entraîne des difficultés dans la spermatogenèse et la posture recroquevillée ne permet pas à l'utérus d'accueillir aisément une progéniture. En outre, plutôt que d'éduquer son enfant, l'homonuméricus préfère gérer un avatar moins contraignant, dont il pourra encore une fois, dicter la conduite au doigt et à l’œil.

 

  • Fesses

Fesses : Charnues, rebondies. Lieu de stockage de graisses et restes malheureux d'une certaine « bienséance ».

 

  • Membres inférieurs

Jambes : longues et fines. Permettent principalement de contrôler la rotation du fauteuil ainsi que de poser divers appareils numériques ou « recharges alimentaires » .

Pieds : Articulation de la cheville perd des degrés de mobilité. Plante de pied tend à s’aplatir et orteils à s'atrophier car ils ne servent plus à se mouvoir dans des milieux instables, à chercher de l'adhérence et de la prise d'informations sur le sol, la terre (la Terre?).

 

 

Illustration : Le profake Homo numericus « Jetwitt » , sacrifié sur Facebook.

 

« Que celui qui n'a jamais twitté lui jette la première pomme (Apple à la tolérance)... »


 


homo-numericus2.png

JPRL

Tag(s) : #Tu penses koala

Partager cet article

Repost 0