Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lorient

 

Capitale des celtes le temps d'un festival d'été,

Ville aux cinq ports, qui scintille,s'embrase et résonne

Quand les caisses claires tonnent, que de vieux chants s'entonnent

Et que défilent les sonneurs du bagad de Lann Bihoué

 

Dans ce carrefour des eaux, des hommes,des navires et des cultures

Ne tourne guère en rond comme le Merlu en petite mer,

Pris dans les filets de cette cité, comme pour mieux le garder à terre,

Appâté par la belle aux rubans rouge et noir, celui qui s'y engouffre et s'y aventure

 

 

Lorient, au nom évocateur, cap sur les Indes, des cales à remplir d'épices

Jadis difficile à aborder, protégée par Port-Louis, sa citadelle,

Le regard toujours porté vers l'horizon, sous la bienveillance de Groix, marine sentinelle

Aujourd'hui plus accueillante, invite aux rencontres,aux discussions fleur de sel où de belles voiles se hissent.

 

JPRL

© Photo: Thierry Creux pour Ouest-France

© Photo: Thierry Creux pour Ouest-France

Partager cet article

Repost 0